domaine-saint-amant-slider-haut-01
domaine-saint-amant-slider-haut-02
domaine-saint-amant-slider-haut-03
domaine-saint-amant-slider-haut-04
domaine-saint-amant-slider-haut-05
domaine-saint-amant-slider-haut-06
domaine-saint-amant-slider-haut-07
domaine-saint-amant-slider-haut-08
domaine-saint-amant-slider-haut-09
domaine-saint-amant-slider-haut-10
domaine-saint-amant-slider-haut-11
domaine-saint-amant-slider-haut-12
domaine-saint-amant-slider-haut-13
domaine-saint-amant-slider-haut-14
domaine-saint-amant-slider-haut-15
domaine-saint-amant-slider-haut-16
domaine-saint-amant-slider-haut-17
domaine-saint-amant-slider-haut-18

Vins rouges

Grangeneuve

Nous sommes tout en haut de l’AOC rouge Beaumes de Venise, au dessus du village de Suzette, à 500m d’altitude sur 4 hectares de terrasses de marnes calcaires du Trias. Loin des maladies de la plaine. Un petit vent frais caresse les vignes.
De vieux grenaches, syrahs et carignans, et quelques viogniers sont vinifiés ensemble dans des grands foudres de chêne de plus de 15 ans. Ce n’est pas le côté boisé, mais l’expression du terroir d’altitude qui est recherchée : les vins sont racés, très purs, élégants.

Cuvée Nathalie – Syrah

Des syrahs dans le sud à 600m d’altitude : un cocktail qui tient de la dynamite! Le travail dans les vignes, l’élevage long en barriques neuves, tout concourt à faire de cette cuvée un petit bijou de finesse, de suavité, de rondeur et d’ampleur.

Cuvée Nathalie – Syrah

Des syrahs dans le sud à 600m d’altitude : un cocktail qui tient de la dynamite! Le travail dans les vignes, l’élevage long en barriques neuves, tout concourt à faire de cette cuvée un petit bijou de finesse, de suavité, de rondeur et d’ampleur.

Les Clapas

AOC Côtes du Rhône d’altitude ! Ici les vignes se situent au-dessus de 500m : les températures fraîches (5° de moins qu’à Beaumes de Venise), les amplitudes entre le jour et la nuit, les vendanges qui ont lieu 3 semaines plus tard que dans la plaine, relèvent le caractère fruité et épicé et équilibrent ce vin avec de la fraîcheur et de la gourmandise.
50 % grenache, 50 % syrah.

Vins blancs

La Borry

Dans les Dentelles de Montmirail, entre 400 et 600 m d’altitude, le viognier s’épanouit à merveille : l’altitude apporte une fraîcheur vivifiante à ce cépage. On retrouve dans ce vin les arômes de fleurs – amandier, chèvrefeuille – et de fruits blancs – abricot, pêche – typiques du terroir du village de Suzette.

La Tabardonne

Faisant également la part belle au viognier, La Tabardonne est vinifiée et élevée en barriques sur lies fines, un élevage qui lui donne du corps mais aussi de l’élégance. C’est un vrai vin de gastronomie, qui peut accompagner tout un repas. Comparable à un Condrieu : « Un vin qui a tout d’un grand cru… sauf le prix! ». S’accorde très bien aussi avec des plats épicés : tajins, curry…

La Tabardonne

Faisant également la part belle au viognier, La Tabardonne est vinifiée et élevée en barriques sur lies fines, un élevage qui lui donne du corps mais aussi de l’élégance. C’est un vrai vin de gastronomie, qui peut accompagner tout un repas. Comparable à un Condrieu : « Un vin qui a tout d’un grand cru… sauf le prix! ». S’accorde très bien aussi avec des plats épicés : tajins, curry…

Cuvées spéciales

Roussanne

Vin blanc sec. Les vignes de roussanne sont dispersées sur le domaine entre 400 et 600m d’altitude. La plupart du temps elles sont ramassées et assemblées avec les viogniers, mais certaines années une partie est vinifiée séparément pour élaborer une petite cuvée où minéralité et rondeur forment un équilibre séduisant !

Les Trois Roses

Rosé issu de l’assemblage de trois cépages dont 20% de viognier. Les trois cépages sont assemblés dès le pressoir. Ce n’est pas une opération que la nature nous permet de réaliser tous les ans, aussi soyez patients : si une année ce vin n’est pas disponible, il le sera probablement l’année suivante !

Les Trois Roses

Rosé issu de l’assemblage de trois cépages dont 20% de viognier. Les trois cépages sont assemblés dès le pressoir. Ce n’est pas une opération que la nature nous permet de réaliser tous les ans, aussi soyez patients : si une année ce vin n’est pas disponible, il le sera probablement l’année suivante !

Le Viognier

Le viognier est une variété de raisin blanc. Les légendes qui entourent les cépages évoquent la Dalmatie comme patrie du Viognier, mais ce qui est sûr, c’est que ce cépage est cultivé depuis plus de 2000 ans dans les environs de Vienne, au Sud de Lyon.
Plus récemment, il s’est implanté dans le Massif Central, le Languedoc, le sud de la Vallée du Rhône.

Ce cépage nécessite de la chaleur pour bien mûrir, et on considère qu’il donne ses meilleurs résultats aromatiques autour de 13% d’alcool. Mais il faut faire attention aux excès de chaleur, qui accélèrent trop la maturation et lui ôtent de la fraîcheur.

A Suzette, l’altitude et les nuits fraîches ainsi que le mistral, ont des effets très bénéfiques sur les vignes de viognier : le vent tempère le climat Méditerranéen de la région, et revigore les vignes après les chaleurs de l’été.

viognier dentelles de montmirail

Capricieux et difficile, le viognier est généralement palissé, car étant donné la grande longueur de ses sarments, il est relativement sensible au vent. Il faut le conduire en taille modérément longue, avec une densité de plantation assez élevée pour obtenir de bons résultats.

Capricieux et difficile, le viognier est généralement palissé, car étant donné la grande longueur de ses sarments, il est relativement sensible au vent. Il faut le conduire en taille modérément longue, avec une densité de plantation assez élevée pour obtenir de bons résultats.

viognier dentelles de montmirail

Le viognier séduit par la richesse de ses arômes. Les notes les plus emblématiques sont la pêche blanche et la violette. Mais de nombreux arômes se déploient en bouche à la dégustation, parmi lesquels on trouve le zeste de citron, l’abricot, les fleurs blanches – jasmin et chèvrefeuille en tête.

Le viognier, par ses caractéristiques variétales permet, dans des conditions favorables, d’élaborer des vins très aromatiques, complexes, puissants et de grande qualité.

À servir avec du homard, des plats épicés, des artichauts ou encore des asperges.

L’AOC Beaumes de Venise rouge

Un peu d’information sur cette belle AOC Beaumes de Venise rouge :

Elle se trouve dans la partie méridionale des AOC de la vallée du Rhône, à côté de Gigondas et Vacqueyras, au coeur des magnifiques Dentelles de Montmirail. Le vignoble occupe 600 ha de coteaux qui culminent à plus de 500m et couvrent 4 communes : Suzette (la commune la plus en altitude), Lafare, La Roque   Alric et Beaumes de Venise.Une trentaine de  vignerons indépendants anime l’appellation. C’est en 2005 que les vins rouges de Beaumes-de-Venise accèdent au rang de Cru des Côtes du Rhône.

LE DÉCRET DE L’APPELLATION D’ORIGINE CONTRÔLÉE REPOSE SUR DES CRITÈRES PRÉCIS

– Les zones boisées ne figurent pas dans la délimitation afin de préserver le paysage et l’environnement, et de favoriser les équilibres naturels et la biodiversité.
– La vendange est exclusivement manuelle, afin de récolter les raisins à bonne maturité et en parfait état de santé. Le désherbage chimique entre le rang est interdit ainsi que les traitements spécifiques anti-botrytis.
– Les rendements sont modérés et contrôlés (38 hl/Ha)
– Les vignerons ne recourent pas à l’enrichissement, ni aux méthodes de vinification par thermo flash détente.
– Le cépage principal est le grenache noir pour au moins 50% et le cépage complémentaire est la syrah pour un minimum de 25%. A cela peuvent s’ajouter des cépages accessoires comme le mourvèdre, le cinsault, le carignan et d’autres cépages autorisés dans la Vallée du Rhône avec possibilité de 10 % de cépage blanc.

QUELQUES ARTICLES SUR L’APPELLATION :
Beaumes de Venise à l’abri des Dentelles – Juillet 2016 par Sophie de Salettes
Vin et Vignoble –  Février 2016 par Sébastien Durand-Viel
La tentation de Beaumes – Mars 2017 par Robert Pitte